AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'H.istoire sans fin .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
lavikòri


lavikòri

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2009
Age : 23

« who are you ? »
« nom de l'animal » : Rhinocéros
« territoire »:
« liens »:

L'H.istoire sans fin . - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'H.istoire sans fin .   L'H.istoire sans fin . - Page 3 EmptyMer 8 Juil - 13:51

| Il était une fois un crapaud vert et visqueux qui vivait dans un château luxueux auprès d'une princesse qui attendait impatiemment qu'un prince charmant vienne la séparer de ce crapaud qui lui tapait sur les nerfs à sans arrêt sauter dans son lit car il avait la bougeotte et allait toujours dans son tiroir à culottes pour voir lesquelles elle utilisait. Ce crapaud était en plus très laid car il s'était collé trois cheveux sur sa tête pour lui faire croire qu'il était un prince mais cela n'avait bien entendu pas marché. En effet et la princesse était furieuse ! Elle s'enferma dans sa chambre mais l'horrible crapaud l'attendait devant la porte. Il ne faisait que de s'excuser en coassant mais elle ne le comprenait pas et croyait qu'il l'insultait ce qui fait qu'elle criait encore plus fort jusqu'au point où la princesse fit une chose des plus inattendues, elle ouvrit sa fenêtre et sauta dans le vide mais à ce moment quelqu'un la rattrapa en vol, c'était un superbe prince beau comme un dieu qui bien entendu avait un beau cheval blanc. Ce chevalier la mit sur son destrier et glissa sa main droite sous ses jupons. La princesse cria très très trèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort ! Mais le chevalier pensait qu'elle criait d'excitation et lui fit le baiser du prince charmant (qui était le baiser le plus puissant qui existe) mais malheureusement il avait une horrible haleine. Énervée, la princesse le gifla mais se fit très mal à la main, elle poussa donc un cri encore plus fort et aigu et décide de sauter du cheval et de courir dans la forêt sombre et dangereuse, le chevalier pervers à sa poursuite. La princesse courait sans savoir où elle allait, ni durant combien de temps. Elle heurta alors violemment un arbre, duquel tomba l'horrible crapaud. Celui-ci bondit sur la princesse, qui, comme son habitude, hurla très fort. Mais le chevalier, jaloux du crapaud qui faisait crier la princesse plus fort, surgit ; son cheval blanc écrasa le crapaud avec un « sprotch » répugnant tandis que la princesse s'évanouissait mollement. Se sentant soudain seul, le chevalier pervers décida d'aller voir une sorcière au teint verdâtre et aux verrues nombreuses. Il lui demanda de ressusciter le crapaud pour qu'il puisse ré-assassiner celui-ci et ainsi combler sa soif de vengeance, et surtout pour pouvoir avoir la princesse à lui tout seul. La sorcière accepta, mais à une condition : le prince


Dernière édition par lavikòri le Mer 8 Juil - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wingee


Wingee

Messages : 23
Date d'inscription : 29/06/2009
Age : 24
• Avatar : Zean.

« who are you ? »
« nom de l'animal » : aigle.
« territoire »:
« liens »:

L'H.istoire sans fin . - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'H.istoire sans fin .   L'H.istoire sans fin . - Page 3 EmptyMer 8 Juil - 13:53

    | Il était une fois un crapaud vert et visqueux qui vivait dans un château luxueux auprès d'une princesse qui attendait impatiemment qu'un prince charmant vienne la séparer de ce crapaud qui lui tapait sur les nerfs à sans arrêt sauter dans son lit car il avait la bougeotte et allait toujours dans son tiroir à culottes pour voir lesquelles elle utilisait. Ce crapaud était en plus très laid car il s'était collé trois cheveux sur sa tête pour lui faire croire qu'il était un prince mais cela n'avait bien entendu pas marché. En effet et la princesse était furieuse ! Elle s'enferma dans sa chambre mais l'horrible crapaud l'attendait devant la porte. Il ne faisait que de s'excuser en coassant mais elle ne le comprenait pas et croyait qu'il l'insultait ce qui fait qu'elle criait encore plus fort jusqu'au point où la princesse fit une chose des plus inattendues, elle ouvrit sa fenêtre et sauta dans le vide mais à ce moment quelqu'un la rattrapa en vol, c'était un superbe prince beau comme un dieu qui bien entendu avait un beau cheval blanc. Ce chevalier la mit sur son destrier et glissa sa main droite sous ses jupons. La princesse cria très très trèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort ! Mais le chevalier pensait qu'elle criait d'excitation et lui fit le baiser du prince charmant (qui était le baiser le plus puissant qui existe) mais malheureusement il avait une horrible haleine. Énervée, la princesse le gifla mais se fit très mal à la main, elle poussa donc un cri encore plus fort et aigu et décide de sauter du cheval et de courir dans la forêt sombre et dangereuse, le chevalier pervers à sa poursuite. La princesse courait sans savoir où elle allait, ni durant combien de temps. Elle heurta alors violemment un arbre, duquel tomba l'horrible crapaud. Celui-ci bondit sur la princesse, qui, comme son habitude, hurla très fort. Mais le chevalier, jaloux du crapaud qui faisait crier la princesse plus fort, surgit ; son cheval blanc écrasa le crapaud avec un « sprotch » répugnant tandis que la princesse s'évanouissait mollement. Se sentant soudain seul, le chevalier pervers décida d'aller voir une sorcière au teint verdâtre et aux verrues nombreuses. Il lui demanda de ressusciter le crapaud pour qu'il puisse ré-assassiner celui-ci et ainsi combler sa soif de vengeance, et surtout pour pouvoir avoir la princesse à lui tout seul. La sorcière accepta, mais à une condition : le chevalier prendrait l'apparence du crapaud en question, avec ses trois cheveux ridicules collés sur sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
http://lgdc-rpg.forumsactifs.com/forum.htm
lavikòri


lavikòri

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2009
Age : 23

« who are you ? »
« nom de l'animal » : Rhinocéros
« territoire »:
« liens »:

L'H.istoire sans fin . - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'H.istoire sans fin .   L'H.istoire sans fin . - Page 3 EmptyMer 8 Juil - 13:56

| Il était une fois un crapaud vert et visqueux qui vivait dans un château luxueux auprès d'une princesse qui attendait impatiemment qu'un prince charmant vienne la séparer de ce crapaud qui lui tapait sur les nerfs à sans arrêt sauter dans son lit car il avait la bougeotte et allait toujours dans son tiroir à culottes pour voir lesquelles elle utilisait. Ce crapaud était en plus très laid car il s'était collé trois cheveux sur sa tête pour lui faire croire qu'il était un prince mais cela n'avait bien entendu pas marché. En effet et la princesse était furieuse ! Elle s'enferma dans sa chambre mais l'horrible crapaud l'attendait devant la porte. Il ne faisait que de s'excuser en coassant mais elle ne le comprenait pas et croyait qu'il l'insultait ce qui fait qu'elle criait encore plus fort jusqu'au point où la princesse fit une chose des plus inattendues, elle ouvrit sa fenêtre et sauta dans le vide mais à ce moment quelqu'un la rattrapa en vol, c'était un superbe prince beau comme un dieu qui bien entendu avait un beau cheval blanc. Ce chevalier la mit sur son destrier et glissa sa main droite sous ses jupons. La princesse cria très très trèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort ! Mais le chevalier pensait qu'elle criait d'excitation et lui fit le baiser du prince charmant (qui était le baiser le plus puissant qui existe) mais malheureusement il avait une horrible haleine. Énervée, la princesse le gifla mais se fit très mal à la main, elle poussa donc un cri encore plus fort et aigu et décide de sauter du cheval et de courir dans la forêt sombre et dangereuse, le chevalier pervers à sa poursuite. La princesse courait sans savoir où elle allait, ni durant combien de temps. Elle heurta alors violemment un arbre, duquel tomba l'horrible crapaud. Celui-ci bondit sur la princesse, qui, comme son habitude, hurla très fort. Mais le chevalier, jaloux du crapaud qui faisait crier la princesse plus fort, surgit ; son cheval blanc écrasa le crapaud avec un « sprotch » répugnant tandis que la princesse s'évanouissait mollement. Se sentant soudain seul, le chevalier pervers décida d'aller voir une sorcière au teint verdâtre et aux verrues nombreuses. Il lui demanda de ressusciter le crapaud pour qu'il puisse ré-assassiner celui-ci et ainsi combler sa soif de vengeance, et surtout pour pouvoir avoir la princesse à lui tout seul. La sorcière accepta, mais à une condition : le chevalier prendrait l'apparence du crapaud en question, avec ses trois cheveux ridicules collés sur sa tête. S'il prenait l'apparence du crapaud, il ne pourrait pas tuer celui-ci... il dégaina son épée et pointa la gorge de la sorcière...
Revenir en haut Aller en bas
Wingee


Wingee

Messages : 23
Date d'inscription : 29/06/2009
Age : 24
• Avatar : Zean.

« who are you ? »
« nom de l'animal » : aigle.
« territoire »:
« liens »:

L'H.istoire sans fin . - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'H.istoire sans fin .   L'H.istoire sans fin . - Page 3 EmptyMer 8 Juil - 14:40

    | Il était une fois un crapaud vert et visqueux qui vivait dans un château luxueux auprès d'une princesse qui attendait impatiemment qu'un prince charmant vienne la séparer de ce crapaud qui lui tapait sur les nerfs à sans arrêt sauter dans son lit car il avait la bougeotte et allait toujours dans son tiroir à culottes pour voir lesquelles elle utilisait. Ce crapaud était en plus très laid car il s'était collé trois cheveux sur sa tête pour lui faire croire qu'il était un prince mais cela n'avait bien entendu pas marché. En effet et la princesse était furieuse ! Elle s'enferma dans sa chambre mais l'horrible crapaud l'attendait devant la porte. Il ne faisait que de s'excuser en coassant mais elle ne le comprenait pas et croyait qu'il l'insultait ce qui fait qu'elle criait encore plus fort jusqu'au point où la princesse fit une chose des plus inattendues, elle ouvrit sa fenêtre et sauta dans le vide mais à ce moment quelqu'un la rattrapa en vol, c'était un superbe prince beau comme un dieu qui bien entendu avait un beau cheval blanc. Ce chevalier la mit sur son destrier et glissa sa main droite sous ses jupons. La princesse cria très très trèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort ! Mais le chevalier pensait qu'elle criait d'excitation et lui fit le baiser du prince charmant (qui était le baiser le plus puissant qui existe) mais malheureusement il avait une horrible haleine. Énervée, la princesse le gifla mais se fit très mal à la main, elle poussa donc un cri encore plus fort et aigu et décide de sauter du cheval et de courir dans la forêt sombre et dangereuse, le chevalier pervers à sa poursuite. La princesse courait sans savoir où elle allait, ni durant combien de temps. Elle heurta alors violemment un arbre, duquel tomba l'horrible crapaud. Celui-ci bondit sur la princesse, qui, comme son habitude, hurla très fort. Mais le chevalier, jaloux du crapaud qui faisait crier la princesse plus fort, surgit ; son cheval blanc écrasa le crapaud avec un « sprotch » répugnant tandis que la princesse s'évanouissait mollement. Se sentant soudain seul, le chevalier pervers décida d'aller voir une sorcière au teint verdâtre et aux verrues nombreuses. Il lui demanda de ressusciter le crapaud pour qu'il puisse ré-assassiner celui-ci et ainsi combler sa soif de vengeance, et surtout pour pouvoir avoir la princesse à lui tout seul. La sorcière accepta, mais à une condition : le chevalier prendrait l'apparence du crapaud en question, avec ses trois cheveux ridicules collés sur sa tête. S'il prenait l'apparence du crapaud, il ne pourrait pas tuer celui-ci... il dégaina son épée et pointa la gorge de la sorcière pour la tuer elle aussi... Mais elle cria une incantation bizarre : « Talala yopa Karamel Krokrotoufourri Shimomashykana ! » et...
Revenir en haut Aller en bas
http://lgdc-rpg.forumsactifs.com/forum.htm
lavikòri


lavikòri

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2009
Age : 23

« who are you ? »
« nom de l'animal » : Rhinocéros
« territoire »:
« liens »:

L'H.istoire sans fin . - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'H.istoire sans fin .   L'H.istoire sans fin . - Page 3 EmptyMer 8 Juil - 14:43

| Il était une fois un crapaud vert et visqueux qui vivait dans un château luxueux auprès d'une princesse qui attendait impatiemment qu'un prince charmant vienne la séparer de ce crapaud qui lui tapait sur les nerfs à sans arrêt sauter dans son lit car il avait la bougeotte et allait toujours dans son tiroir à culottes pour voir lesquelles elle utilisait. Ce crapaud était en plus très laid car il s'était collé trois cheveux sur sa tête pour lui faire croire qu'il était un prince mais cela n'avait bien entendu pas marché. En effet et la princesse était furieuse ! Elle s'enferma dans sa chambre mais l'horrible crapaud l'attendait devant la porte. Il ne faisait que de s'excuser en coassant mais elle ne le comprenait pas et croyait qu'il l'insultait ce qui fait qu'elle criait encore plus fort jusqu'au point où la princesse fit une chose des plus inattendues, elle ouvrit sa fenêtre et sauta dans le vide mais à ce moment quelqu'un la rattrapa en vol, c'était un superbe prince beau comme un dieu qui bien entendu avait un beau cheval blanc. Ce chevalier la mit sur son destrier et glissa sa main droite sous ses jupons. La princesse cria très très trèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort ! Mais le chevalier pensait qu'elle criait d'excitation et lui fit le baiser du prince charmant (qui était le baiser le plus puissant qui existe) mais malheureusement il avait une horrible haleine. Énervée, la princesse le gifla mais se fit très mal à la main, elle poussa donc un cri encore plus fort et aigu et décide de sauter du cheval et de courir dans la forêt sombre et dangereuse, le chevalier pervers à sa poursuite. La princesse courait sans savoir où elle allait, ni durant combien de temps. Elle heurta alors violemment un arbre, duquel tomba l'horrible crapaud. Celui-ci bondit sur la princesse, qui, comme son habitude, hurla très fort. Mais le chevalier, jaloux du crapaud qui faisait crier la princesse plus fort, surgit ; son cheval blanc écrasa le crapaud avec un « sprotch » répugnant tandis que la princesse s'évanouissait mollement. Se sentant soudain seul, le chevalier pervers décida d'aller voir une sorcière au teint verdâtre et aux verrues nombreuses. Il lui demanda de ressusciter le crapaud pour qu'il puisse ré-assassiner celui-ci et ainsi combler sa soif de vengeance, et surtout pour pouvoir avoir la princesse à lui tout seul. La sorcière accepta, mais à une condition : le chevalier prendrait l'apparence du crapaud en question, avec ses trois cheveux ridicules collés sur sa tête. S'il prenait l'apparence du crapaud, il ne pourrait pas tuer celui-ci... il dégaina son épée et pointa la gorge de la sorcière pour la tuer elle aussi... Mais elle cria une incantation bizarre : « Talala yopa Karamel Krokrotoufourri Shimomashykana ! » et, avant qu'elle eu le temps de finir, le chevalier trébucha par terre et transperça la sorcière. Heureusement,...
Revenir en haut Aller en bas
Wingee


Wingee

Messages : 23
Date d'inscription : 29/06/2009
Age : 24
• Avatar : Zean.

« who are you ? »
« nom de l'animal » : aigle.
« territoire »:
« liens »:

L'H.istoire sans fin . - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'H.istoire sans fin .   L'H.istoire sans fin . - Page 3 EmptyMer 8 Juil - 14:46

    | Il était une fois un crapaud vert et visqueux qui vivait dans un château luxueux auprès d'une princesse qui attendait impatiemment qu'un prince charmant vienne la séparer de ce crapaud qui lui tapait sur les nerfs à sans arrêt sauter dans son lit car il avait la bougeotte et allait toujours dans son tiroir à culottes pour voir lesquelles elle utilisait. Ce crapaud était en plus très laid car il s'était collé trois cheveux sur sa tête pour lui faire croire qu'il était un prince mais cela n'avait bien entendu pas marché. En effet et la princesse était furieuse ! Elle s'enferma dans sa chambre mais l'horrible crapaud l'attendait devant la porte. Il ne faisait que de s'excuser en coassant mais elle ne le comprenait pas et croyait qu'il l'insultait ce qui fait qu'elle criait encore plus fort jusqu'au point où la princesse fit une chose des plus inattendues, elle ouvrit sa fenêtre et sauta dans le vide mais à ce moment quelqu'un la rattrapa en vol, c'était un superbe prince beau comme un dieu qui bien entendu avait un beau cheval blanc. Ce chevalier la mit sur son destrier et glissa sa main droite sous ses jupons. La princesse cria très très trèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort ! Mais le chevalier pensait qu'elle criait d'excitation et lui fit le baiser du prince charmant (qui était le baiser le plus puissant qui existe) mais malheureusement il avait une horrible haleine. Énervée, la princesse le gifla mais se fit très mal à la main, elle poussa donc un cri encore plus fort et aigu et décide de sauter du cheval et de courir dans la forêt sombre et dangereuse, le chevalier pervers à sa poursuite. La princesse courait sans savoir où elle allait, ni durant combien de temps. Elle heurta alors violemment un arbre, duquel tomba l'horrible crapaud. Celui-ci bondit sur la princesse, qui, comme son habitude, hurla très fort. Mais le chevalier, jaloux du crapaud qui faisait crier la princesse plus fort, surgit ; son cheval blanc écrasa le crapaud avec un « sprotch » répugnant tandis que la princesse s'évanouissait mollement. Se sentant soudain seul, le chevalier pervers décida d'aller voir une sorcière au teint verdâtre et aux verrues nombreuses. Il lui demanda de ressusciter le crapaud pour qu'il puisse ré-assassiner celui-ci et ainsi combler sa soif de vengeance, et surtout pour pouvoir avoir la princesse à lui tout seul. La sorcière accepta, mais à une condition : le chevalier prendrait l'apparence du crapaud en question, avec ses trois cheveux ridicules collés sur sa tête. S'il prenait l'apparence du crapaud, il ne pourrait pas tuer celui-ci... il dégaina son épée et pointa la gorge de la sorcière pour la tuer elle aussi... Mais elle cria une incantation bizarre : « Talala yopa Karamel Krokrotoufourri Shimomashykana ! » et, avant qu'elle eu le temps de finir, le chevalier trébucha par terre et transperça la sorcière. Heureusement, comme la sorcière était immortelle, elle revit très vite et termina son incantation : le chevalier hurla et...


Dernière édition par Wingee le Mer 8 Juil - 14:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lgdc-rpg.forumsactifs.com/forum.htm
lavikòri


lavikòri

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2009
Age : 23

« who are you ? »
« nom de l'animal » : Rhinocéros
« territoire »:
« liens »:

L'H.istoire sans fin . - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'H.istoire sans fin .   L'H.istoire sans fin . - Page 3 EmptyMer 8 Juil - 14:48

| Il était une fois un crapaud vert et visqueux qui vivait dans un château luxueux auprès d'une princesse qui attendait impatiemment qu'un prince charmant vienne la séparer de ce crapaud qui lui tapait sur les nerfs à sans arrêt sauter dans son lit car il avait la bougeotte et allait toujours dans son tiroir à culottes pour voir lesquelles elle utilisait. Ce crapaud était en plus très laid car il s'était collé trois cheveux sur sa tête pour lui faire croire qu'il était un prince mais cela n'avait bien entendu pas marché. En effet et la princesse était furieuse ! Elle s'enferma dans sa chambre mais l'horrible crapaud l'attendait devant la porte. Il ne faisait que de s'excuser en coassant mais elle ne le comprenait pas et croyait qu'il l'insultait ce qui fait qu'elle criait encore plus fort jusqu'au point où la princesse fit une chose des plus inattendues, elle ouvrit sa fenêtre et sauta dans le vide mais à ce moment quelqu'un la rattrapa en vol, c'était un superbe prince beau comme un dieu qui bien entendu avait un beau cheval blanc. Ce chevalier la mit sur son destrier et glissa sa main droite sous ses jupons. La princesse cria très très trèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort ! Mais le chevalier pensait qu'elle criait d'excitation et lui fit le baiser du prince charmant (qui était le baiser le plus puissant qui existe) mais malheureusement il avait une horrible haleine. Énervée, la princesse le gifla mais se fit très mal à la main, elle poussa donc un cri encore plus fort et aigu et décide de sauter du cheval et de courir dans la forêt sombre et dangereuse, le chevalier pervers à sa poursuite. La princesse courait sans savoir où elle allait, ni durant combien de temps. Elle heurta alors violemment un arbre, duquel tomba l'horrible crapaud. Celui-ci bondit sur la princesse, qui, comme son habitude, hurla très fort. Mais le chevalier, jaloux du crapaud qui faisait crier la princesse plus fort, surgit ; son cheval blanc écrasa le crapaud avec un « sprotch » répugnant tandis que la princesse s'évanouissait mollement. Se sentant soudain seul, le chevalier pervers décida d'aller voir une sorcière au teint verdâtre et aux verrues nombreuses. Il lui demanda de ressusciter le crapaud pour qu'il puisse ré-assassiner celui-ci et ainsi combler sa soif de vengeance, et surtout pour pouvoir avoir la princesse à lui tout seul. La sorcière accepta, mais à une condition : le chevalier prendrait l'apparence du crapaud en question, avec ses trois cheveux ridicules collés sur sa tête. S'il prenait l'apparence du crapaud, il ne pourrait pas tuer celui-ci... il dégaina son épée et pointa la gorge de la sorcière pour la tuer elle aussi... Mais elle cria une incantation bizarre : « Talala yopa Karamel Krokrotoufourri Shimomashykana ! » et, avant qu'elle eu le temps de finir, le chevalier trébucha par terre et transperça la sorcière. Heureusement, comme la sorcière était immortelle, elle revit très vite et termina son incantation : le chevalier hurla et commença à s'arracher les cheveux un par un.
Revenir en haut Aller en bas
Wingee


Wingee

Messages : 23
Date d'inscription : 29/06/2009
Age : 24
• Avatar : Zean.

« who are you ? »
« nom de l'animal » : aigle.
« territoire »:
« liens »:

L'H.istoire sans fin . - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'H.istoire sans fin .   L'H.istoire sans fin . - Page 3 EmptyMer 8 Juil - 14:51

    | Il était une fois un crapaud vert et visqueux qui vivait dans un château luxueux auprès d'une princesse qui attendait impatiemment qu'un prince charmant vienne la séparer de ce crapaud qui lui tapait sur les nerfs à sans arrêt sauter dans son lit car il avait la bougeotte et allait toujours dans son tiroir à culottes pour voir lesquelles elle utilisait. Ce crapaud était en plus très laid car il s'était collé trois cheveux sur sa tête pour lui faire croire qu'il était un prince mais cela n'avait bien entendu pas marché. En effet et la princesse était furieuse ! Elle s'enferma dans sa chambre mais l'horrible crapaud l'attendait devant la porte. Il ne faisait que de s'excuser en coassant mais elle ne le comprenait pas et croyait qu'il l'insultait ce qui fait qu'elle criait encore plus fort jusqu'au point où la princesse fit une chose des plus inattendues, elle ouvrit sa fenêtre et sauta dans le vide mais à ce moment quelqu'un la rattrapa en vol, c'était un superbe prince beau comme un dieu qui bien entendu avait un beau cheval blanc. Ce chevalier la mit sur son destrier et glissa sa main droite sous ses jupons. La princesse cria très très trèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort ! Mais le chevalier pensait qu'elle criait d'excitation et lui fit le baiser du prince charmant (qui était le baiser le plus puissant qui existe) mais malheureusement il avait une horrible haleine. Énervée, la princesse le gifla mais se fit très mal à la main, elle poussa donc un cri encore plus fort et aigu et décide de sauter du cheval et de courir dans la forêt sombre et dangereuse, le chevalier pervers à sa poursuite. La princesse courait sans savoir où elle allait, ni durant combien de temps. Elle heurta alors violemment un arbre, duquel tomba l'horrible crapaud. Celui-ci bondit sur la princesse, qui, comme son habitude, hurla très fort. Mais le chevalier, jaloux du crapaud qui faisait crier la princesse plus fort, surgit ; son cheval blanc écrasa le crapaud avec un « sprotch » répugnant tandis que la princesse s'évanouissait mollement. Se sentant soudain seul, le chevalier pervers décida d'aller voir une sorcière au teint verdâtre et aux verrues nombreuses. Il lui demanda de ressusciter le crapaud pour qu'il puisse ré-assassiner celui-ci et ainsi combler sa soif de vengeance, et surtout pour pouvoir avoir la princesse à lui tout seul. La sorcière accepta, mais à une condition : le chevalier prendrait l'apparence du crapaud en question, avec ses trois cheveux ridicules collés sur sa tête. S'il prenait l'apparence du crapaud, il ne pourrait pas tuer celui-ci... il dégaina son épée et pointa la gorge de la sorcière pour la tuer elle aussi... Mais elle cria une incantation bizarre : « Talala yopa Karamel Krokrotoufourri Shimomashykana ! » et, avant qu'elle eu le temps de finir, le chevalier trébucha par terre et transperça la sorcière. Heureusement, comme la sorcière était immortelle, elle revit très vite et termina son incantation : le chevalier hurla et commença à s'arracher les cheveux un par un. La sorcière ricana et dit : « Par ce sort, misérable pervers, tu seras condamné à...
Revenir en haut Aller en bas
http://lgdc-rpg.forumsactifs.com/forum.htm
lavikòri


lavikòri

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2009
Age : 23

« who are you ? »
« nom de l'animal » : Rhinocéros
« territoire »:
« liens »:

L'H.istoire sans fin . - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'H.istoire sans fin .   L'H.istoire sans fin . - Page 3 EmptyMer 8 Juil - 14:53

| Il était une fois un crapaud vert et visqueux qui vivait dans un château luxueux auprès d'une princesse qui attendait impatiemment qu'un prince charmant vienne la séparer de ce crapaud qui lui tapait sur les nerfs à sans arrêt sauter dans son lit car il avait la bougeotte et allait toujours dans son tiroir à culottes pour voir lesquelles elle utilisait. Ce crapaud était en plus très laid car il s'était collé trois cheveux sur sa tête pour lui faire croire qu'il était un prince mais cela n'avait bien entendu pas marché. En effet et la princesse était furieuse ! Elle s'enferma dans sa chambre mais l'horrible crapaud l'attendait devant la porte. Il ne faisait que de s'excuser en coassant mais elle ne le comprenait pas et croyait qu'il l'insultait ce qui fait qu'elle criait encore plus fort jusqu'au point où la princesse fit une chose des plus inattendues, elle ouvrit sa fenêtre et sauta dans le vide mais à ce moment quelqu'un la rattrapa en vol, c'était un superbe prince beau comme un dieu qui bien entendu avait un beau cheval blanc. Ce chevalier la mit sur son destrier et glissa sa main droite sous ses jupons. La princesse cria très très trèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort ! Mais le chevalier pensait qu'elle criait d'excitation et lui fit le baiser du prince charmant (qui était le baiser le plus puissant qui existe) mais malheureusement il avait une horrible haleine. Énervée, la princesse le gifla mais se fit très mal à la main, elle poussa donc un cri encore plus fort et aigu et décide de sauter du cheval et de courir dans la forêt sombre et dangereuse, le chevalier pervers à sa poursuite. La princesse courait sans savoir où elle allait, ni durant combien de temps. Elle heurta alors violemment un arbre, duquel tomba l'horrible crapaud. Celui-ci bondit sur la princesse, qui, comme son habitude, hurla très fort. Mais le chevalier, jaloux du crapaud qui faisait crier la princesse plus fort, surgit ; son cheval blanc écrasa le crapaud avec un « sprotch » répugnant tandis que la princesse s'évanouissait mollement. Se sentant soudain seul, le chevalier pervers décida d'aller voir une sorcière au teint verdâtre et aux verrues nombreuses. Il lui demanda de ressusciter le crapaud pour qu'il puisse ré-assassiner celui-ci et ainsi combler sa soif de vengeance, et surtout pour pouvoir avoir la princesse à lui tout seul. La sorcière accepta, mais à une condition : le chevalier prendrait l'apparence du crapaud en question, avec ses trois cheveux ridicules collés sur sa tête. S'il prenait l'apparence du crapaud, il ne pourrait pas tuer celui-ci... il dégaina son épée et pointa la gorge de la sorcière pour la tuer elle aussi... Mais elle cria une incantation bizarre : « Talala yopa Karamel Krokrotoufourri Shimomashykana ! » et, avant qu'elle eu le temps de finir, le chevalier trébucha par terre et transperça la sorcière. Heureusement, comme la sorcière était immortelle, elle revit très vite et termina son incantation : le chevalier hurla et commença à s'arracher les cheveux un par un. La sorcière ricana et dit : « Par ce sort, misérable pervers, tu seras condamné à t'arracher les poils du corps dès qu'un de ceux-ci mesurera plus de 1 centimètre et un quart! Muahaha, muahahaha! ...
Revenir en haut Aller en bas
Wingee


Wingee

Messages : 23
Date d'inscription : 29/06/2009
Age : 24
• Avatar : Zean.

« who are you ? »
« nom de l'animal » : aigle.
« territoire »:
« liens »:

L'H.istoire sans fin . - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'H.istoire sans fin .   L'H.istoire sans fin . - Page 3 EmptyMer 8 Juil - 14:58

    | Il était une fois un crapaud vert et visqueux qui vivait dans un château luxueux auprès d'une princesse qui attendait impatiemment qu'un prince charmant vienne la séparer de ce crapaud qui lui tapait sur les nerfs à sans arrêt sauter dans son lit car il avait la bougeotte et allait toujours dans son tiroir à culottes pour voir lesquelles elle utilisait. Ce crapaud était en plus très laid car il s'était collé trois cheveux sur sa tête pour lui faire croire qu'il était un prince mais cela n'avait bien entendu pas marché. En effet et la princesse était furieuse ! Elle s'enferma dans sa chambre mais l'horrible crapaud l'attendait devant la porte. Il ne faisait que de s'excuser en coassant mais elle ne le comprenait pas et croyait qu'il l'insultait ce qui fait qu'elle criait encore plus fort jusqu'au point où la princesse fit une chose des plus inattendues, elle ouvrit sa fenêtre et sauta dans le vide mais à ce moment quelqu'un la rattrapa en vol, c'était un superbe prince beau comme un dieu qui bien entendu avait un beau cheval blanc. Ce chevalier la mit sur son destrier et glissa sa main droite sous ses jupons. La princesse cria très très trèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort ! Mais le chevalier pensait qu'elle criait d'excitation et lui fit le baiser du prince charmant (qui était le baiser le plus puissant qui existe) mais malheureusement il avait une horrible haleine. Énervée, la princesse le gifla mais se fit très mal à la main, elle poussa donc un cri encore plus fort et aigu et décide de sauter du cheval et de courir dans la forêt sombre et dangereuse, le chevalier pervers à sa poursuite. La princesse courait sans savoir où elle allait, ni durant combien de temps. Elle heurta alors violemment un arbre, duquel tomba l'horrible crapaud. Celui-ci bondit sur la princesse, qui, comme son habitude, hurla très fort. Mais le chevalier, jaloux du crapaud qui faisait crier la princesse plus fort, surgit ; son cheval blanc écrasa le crapaud avec un « sprotch » répugnant tandis que la princesse s'évanouissait mollement. Se sentant soudain seul, le chevalier pervers décida d'aller voir une sorcière au teint verdâtre et aux verrues nombreuses. Il lui demanda de ressusciter le crapaud pour qu'il puisse ré-assassiner celui-ci et ainsi combler sa soif de vengeance, et surtout pour pouvoir avoir la princesse à lui tout seul. La sorcière accepta, mais à une condition : le chevalier prendrait l'apparence du crapaud en question, avec ses trois cheveux ridicules collés sur sa tête. S'il prenait l'apparence du crapaud, il ne pourrait pas tuer celui-ci... il dégaina son épée et pointa la gorge de la sorcière pour la tuer elle aussi... Mais elle cria une incantation bizarre : « Talala yopa Karamel Krokrotoufourri Shimomashykana ! » et, avant qu'elle eu le temps de finir, le chevalier trébucha par terre et transperça la sorcière. Heureusement, comme la sorcière était immortelle, elle revit très vite et termina son incantation : le chevalier hurla et commença à s'arracher les cheveux un par un. La sorcière ricana et dit : « Par ce sort, misérable pervers, tu seras condamné à t'arracher les poils du corps dès qu'un de ceux-ci mesurera plus d'un centimètre et un quart ! Muahaha, muahahaha ! » Le chevalier s'éloigna en hurlant et en s'arrachant les poils, apeuré par les pouvoirs de la sorcière, avant de tomber dans un ravin... Il se réveilla en sursaut mais se rendit soudain compte que ses cheveux...
Revenir en haut Aller en bas
http://lgdc-rpg.forumsactifs.com/forum.htm
lavikòri


lavikòri

Messages : 28
Date d'inscription : 30/06/2009
Age : 23

« who are you ? »
« nom de l'animal » : Rhinocéros
« territoire »:
« liens »:

L'H.istoire sans fin . - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'H.istoire sans fin .   L'H.istoire sans fin . - Page 3 EmptyMer 8 Juil - 15:01

` | Il était une fois un crapaud vert et visqueux qui vivait dans un château luxueux auprès d'une princesse qui attendait impatiemment qu'un prince charmant vienne la séparer de ce crapaud qui lui tapait sur les nerfs à sans arrêt sauter dans son lit car il avait la bougeotte et allait toujours dans son tiroir à culottes pour voir lesquelles elle utilisait. Ce crapaud était en plus très laid car il s'était collé trois cheveux sur sa tête pour lui faire croire qu'il était un prince mais cela n'avait bien entendu pas marché. En effet et la princesse était furieuse ! Elle s'enferma dans sa chambre mais l'horrible crapaud l'attendait devant la porte. Il ne faisait que de s'excuser en coassant mais elle ne le comprenait pas et croyait qu'il l'insultait ce qui fait qu'elle criait encore plus fort jusqu'au point où la princesse fit une chose des plus inattendues, elle ouvrit sa fenêtre et sauta dans le vide mais à ce moment quelqu'un la rattrapa en vol, c'était un superbe prince beau comme un dieu qui bien entendu avait un beau cheval blanc. Ce chevalier la mit sur son destrier et glissa sa main droite sous ses jupons. La princesse cria très très trèèèèèèèèèèèèèèèèèès fort ! Mais le chevalier pensait qu'elle criait d'excitation et lui fit le baiser du prince charmant (qui était le baiser le plus puissant qui existe) mais malheureusement il avait une horrible haleine. Énervée, la princesse le gifla mais se fit très mal à la main, elle poussa donc un cri encore plus fort et aigu et décide de sauter du cheval et de courir dans la forêt sombre et dangereuse, le chevalier pervers à sa poursuite. La princesse courait sans savoir où elle allait, ni durant combien de temps. Elle heurta alors violemment un arbre, duquel tomba l'horrible crapaud. Celui-ci bondit sur la princesse, qui, comme son habitude, hurla très fort. Mais le chevalier, jaloux du crapaud qui faisait crier la princesse plus fort, surgit ; son cheval blanc écrasa le crapaud avec un « sprotch » répugnant tandis que la princesse s'évanouissait mollement. Se sentant soudain seul, le chevalier pervers décida d'aller voir une sorcière au teint verdâtre et aux verrues nombreuses. Il lui demanda de ressusciter le crapaud pour qu'il puisse ré-assassiner celui-ci et ainsi combler sa soif de vengeance, et surtout pour pouvoir avoir la princesse à lui tout seul. La sorcière accepta, mais à une condition : le chevalier prendrait l'apparence du crapaud en question, avec ses trois cheveux ridicules collés sur sa tête. S'il prenait l'apparence du crapaud, il ne pourrait pas tuer celui-ci... il dégaina son épée et pointa la gorge de la sorcière pour la tuer elle aussi... Mais elle cria une incantation bizarre : « Talala yopa Karamel Krokrotoufourri Shimomashykana ! » et, avant qu'elle eu le temps de finir, le chevalier trébucha par terre et transperça la sorcière. Heureusement, comme la sorcière était immortelle, elle revit très vite et termina son incantation : le chevalier hurla et commença à s'arracher les cheveux un par un. La sorcière ricana et dit : « Par ce sort, misérable pervers, tu seras condamné à t'arracher les poils du corps dès qu'un de ceux-ci mesurera plus d'un centimètre et un quart ! Muahaha, muahahaha ! » Le chevalier s'éloigna en hurlant et en s'arrachant les poils, apeuré par les pouvoirs de la sorcière, avant de tomber dans un ravin... Il se réveilla en sursaut mais se rendit soudain compte que ses cheveux étaient toujours sur sa tête, et qu'il n'était pas en train de se les arracher. Par contre, il était devenu roux!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





L'H.istoire sans fin . - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: L'H.istoire sans fin .   L'H.istoire sans fin . - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

L'H.istoire sans fin .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Esti de gagn de sans-dessin
» Zorro est arrivée... sans se presser.
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time to Escape :: LET'S HAVE SOME FUN ! :: « Game over »-